Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2011 5 25 /02 /février /2011 19:56

(Chap 1 : Des moutons, un pré et un cochon...)

 

Un troupeau de moutons paissait sagement sur une verte prairie.

Ce n’était point des ruminants ordinaires.

Leur toison d’exception faisait la fierté de la horde.

Fruit d’un long travail qui durait toute une année,

ils n’étaient tondus qu’une fois l’an, après l’hiver,

pour donner une laine enviée par tous.

Cet herbage était leur univers.

Un havre où ils pouvaient patiemment se consacrer à leur laine ;

Où l’herbe grasse était leur récompense ;

Où les hivers étaient doux à l’ombre de la bergerie toute proche ;

Et les réserves abondantes sur la vaste pâture.

Ainsi les moutons duraient insouciants, sous le haut patronage d’un bélier protecteur.

Or voilà qu’un jour, vint le cochon.

Toujours à l’affût d’une bonne affaire, il vit là un moyen de garnir sa bourse déjà pleine.

Cependant, au vu de sa pesée, il lui fallait bien assurer son gras.

Notre pourceau s’entretint donc avec son complice de toujours, le bien nommé crapaud des marais,

élu roi par la force de ses discours bien qu’il ne restât qu’un crapaud vérolé.

Contre avantage sur les futurs bénéfices, le roi-crapaud lui céda le pré et les ruminants au-dessus.

Non que tout cela lui appartînt, mais il était Sa Majesté et sa parole valait propriété.

Le cochon se présenta donc devant nos doux laineux muni de titres

qui lui conféraient ces nouveaux biens.

«Holà les moutons, voilà venu le temps nouveau où il vous sera appris à vivre pour mon bien,

car voici que le pâturage doit être travaillé de manière plus accomplie.»

Les ovins ne comprirent pas ces propos, car tout allait pour le mieux,

mais c’était sans compter le porcin.

Le rose personnage se mit en demeure de faire sa laine sur leur dos.

Il leur commanda de tondre leurs toisons deux fois l’an, car deux valent mieux qu’un.

Il les éduqua aussi à brouter l’herbe à moindres frais.

Dorénavant, il leur fallait partager la place avec les chèvres et les lapins angoras

qu’il fit installer sur leur champ de verdure, car trois valaient encore plus.

Le cochon était calculateur et la vertu des nombres l’emportait sur la connaissance des moutons.

Serviles, ceux-ci obéirent à ce vil pourceau, car que savaient-ils de cette science ?

Ne valait-elle pas mieux que leur savoir séculaire patiemment acquis au rythme de Mère Nature ?

Et les moutons fournirent deux fois plus en herbageant dans une moindre pâture.

Promptement, le calcul de notre porcin rose se révéla prospère

pour le traitement de son escarcelle,

toute à la satisfaction de Sa Majesté des marais dont il était redevable.

Mais la toison de ces herbivores avait perdu de ses vertus tant reconnues.

Moins épaisse parce que tondue trop tôt,

elle perdait aussi de sa superbe, car portée par des ovins plus troublés.

Le manque d’espace tant sur la verte prairie que dans la bergerie

qu’il leur fallait partager avec les chèvres et les lapins

tourmentait ces ruminants qui abandonnèrent ainsi leur insouciance.

Et puis la nourriture vint à manquer, car la prairie, bien entendu,

s’épuisa rapidement par ces bouches trop nombreuses qui pacageaient jusqu’au dernier brin.

....

 

(A suivre la semaine prochaine le Chapitre 2 : la révolte des moutons...) 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jehanne des Rivières - dans Fables
commenter cet article

commentaires

Denise Doderisse 28/03/2011 19:57


Je vais m'empresser de lire la suite...Excuse-moi pour le décalage. Denise


Jehanne des Rivières 02/04/2011 17:43



 Pas grâve, il n'y a pas d'horaire à redouter... 






nadia-vraie 15/03/2011 22:30


Bonjour jéhanne,je commence par le chapitre un.Tu es vraiment bonne pour raconter des histoires.
Félicitations pour le test,tu es bonne.
Bonne journée,je vais lire la suite.À bientôt.
je vais revenir car ob ne fonctionnait plus maintenance,


Jehanne des Rivières 16/03/2011 19:19



bonjour nadia, 


Merci pour ton commentaire et ton appréciation.


Bonne lecture pour la suite...



Présentation

  • : Le blog de lescontesdelasemaine.over-blog.com
  • Le blog de lescontesdelasemaine.over-blog.com
  • : Fables, contes et autres billevesées à lire, penser ou réfléchir c'est selon.
  • Contact

AVIS AUX LECTEURS !!!

http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Grands_Smileys/siffle-2942.gif http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Grands_Smileys/vote-pour-moi-2392.gif

Lecteurs avisé ou mal à propos,

 Puisque vous voilà ici arrivé,

 au terme des méandres de cet opuscule.

 Prenez donc le temps d'y inscrire votre précis,

 et d'y instruire votre serviteur par un examen sans préjugé,

   qu'il soit blâme, remontrance ou censure,

ou bien, par un hasard heureux, un éloge sincère.

http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Messages/Panneau-Merci.gif

 

 

Recherche

COPYRIGHT

Droits d'auteur enregistrés
CopyrightDepot.com sous

le numéro 00048540

http://www.copyrightdepot.com/image2/sceaux/sceau1bg.gif

copyright voir ici

Liens